Coiffures

Les femmes se « greffent » à l’indienne

Les coiffures de femmes se meuvent aux couleurs des greffes indiennes dans la capitale économique. Ces accessoires de coiffes sont disponibles dans les marchés et dans les grandes surfaces de Douala. Les mèches sont de couleurs diverses, mais les filles raffolent du noir et du marron. « Ce sont les tons qui s'harmonisent le mieux avec les vêtements », indique Claudine Neyemec, comptable.

Plusieurs modèles sont proposés aux ladies. Des longues aux courtes greffes, des rembourrées aux moins touffues. Les femmes ont donc le choix entre les mèches naturelles indiennes Rémy Hair, Rémy Hair non traitées : lisses, ondulées, bouclées... Le prix de ces extensions indiennes, oscillent entre 30.000 Fcfa et 200.000 Fcfa.

A en croire des coiffeuses, les greffes indiennes peuvent être utilisées pendant une longue période « Il est possible que l'on conserve sa greffe, pendant près de 3 ans sans que cela ne s'abîme », explique Marie Tenga. Ainsi, les fabricants ont mis à la disposition des femmes des sérums, qui permettent de rendre leur greffe brillante.

Cliquer sur une image pour agrandir